top of page

La confiance : Le management participatif valorise l'humain et les AER en ont besoin !

Bouleverser la position hiérarchique sans exclure l'autorité ni la place du manager c'est possible !

La management participatif est un moteur de cohésion et de valorisation des agents.

Peut il être instaurer dans les écoles avec les responsables de site et, à plus petite échelle dans l'équipe avec les Agents Technique de Restauration ? la réponse est oui !


Des temps de réunion ensemble, de la communication sans niveau hiérarchique pour revaloriser l'humain, le management participatif est encourageant.
Des moments partagés pour de jolis projets

Basé sur la communication et la confiance, les décisions et actions qui en découlent sont donc prises en délégation et en concertation avec tous les agents.(Temporaires et titulaires)

Il est nécessaire de ne plus faire de différence entre les deux statuts.


Cinq principes pas tous applicables mais intéressants


La mobilisation

Le management participatif doit être en mesure de fédérer et souder l'équipe.

La responsabilisation

Permettre aux agents de s'investir dans la prise de décision mais également dans la réalisation de projets, pour cela les réunions de doivent être inclusives, agents temporaires & temps partiels...

L’amélioration permanente des compétences individuelles et collectives

Encourager l'agent à évoluer et à développer ses compétences afin d'être plus autonome et confiant dans l’élaboration des tâches et des missions qui lui sont confiées.

La décentralisation de la gestion de conflit (le moins applicable)

Le but étant d'intervenir à la fin d'un processus de conflit si les deux parties ne trouve pas d'entente.

L’élaboration d’outil de contrôle et de régulation du travail (pas intéressant)

Les agents disposent de plus de liberté mais il convient tout de même de mettre en place, ensemble des outils permettant de contrôler l'activité.


L'objectif : améliorer les conditions de travail


Un agent valorisé, bénéficiant davantage d'autonomie est plus heureux

(LAISSEZ LUI LE FOUR bordel :) ! #quialaref



Nous sommes beaucoup de femmes dans les cantines, des mamans avec une charge mentale parfois importante, pour certaines d'entre elles , venir au travail est source de pause dans cette vie sportive.

Venir au travail dans un climat apaisé permet d'évoluer et de limiter l'absentéisme.


Après le réconfort, l'effort


Le management participatif demande beaucoup d'efforts et de temps.

Il faut s'adapter à chaque personne, génération et caractère et dans la restauration scolaire ...tu connais.

Un management participatif est à double tranchant si il est mal mené il peut conduire au conflit (paradoxalement).

Dans les métiers où des processus de maîtrise sanitaire et sécurité alimentaire sont appliquées toutes les décisions ne peuvent pas être prise en commun, et parfois peu de place à l'esprit artistique.

Aussi il doit être en accord avec la déontologie de la collectivité et l'accompagnement des cadres et des collaborateurs.


Mettre l'accent sur La communication




Faire confiance est parfois un exercice difficile pour les managers (atr ou rs) donc la responsabilisation passe par un primo encadrement.


Un agent responsable est un agent heureux !

  • Parce que l'encourager à évoluer lui démontre votre confiance en lui

  • Parce qu'il se sent écouté

  • Parce que vous communiquez et partagez avec lui

J'espère que ce billet permettra de réfléchir à un management plus valorisant voir plus attachant et surtout plus attirant :)




12 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page