top of page

La relation animateurs.trices LLO (Léo Lagrange Ouest) et les AER

Etre animateur c'est une véritable vocation et demande une énergie au niveau de celle des enfants voir plus !


Mais être animateur.trice c'est quoi ?


Le métier d'animateur consiste à concevoir, développer, organiser et conduire des projets d'animation visant à l'épanouissement, la socialisation et l'autonomie des personnes en prenant en compte leur environnement.

D'une amplitude horaire importante (7h30 avec deux coupures en général jusqu’à 18H40 environ) Ses missions demandent une attention de chaque seconde.


Voilà ça c'est fait !


Mais concrètement quelle est sa relation avec les agents d'entretien et de restauration ?


A titre personnel, nous avons besoin l'un et l'autre de communiquer sur les enfants et pour les enfants.

Savoir qu'un enfant à des fragilités, des difficultés ou des frustrations, la cantine peut être un levier. intéressant d'interaction et de communication.

Il est de coutume à Stalingrad, en accord avec les animateurs de prendre des petits groupes d'enfants et de mettre le couvert ensemble afin de canaliser certaines émotions par la responsabilisation.


Échanger avec les animateurs est essentiel pour créer une relation pédagogique et co-constructive avec les enfants, et mener des projets en commun.


J'ai demandé à Léonie animatrice LLO à L'école Claire Brétécher en Maternelle :


Comment tu définis le métier d'animatrice ?


Pour moi l'animation est un métier de passion. Les animateurs.rices sont là pendant les moments d'inter classe pour la vie quotidienne (repas, passage aux toilettes...), d'animation évidemment où l'on se doit de proposer des activités ou gros projets constructifs et ludiques. Leur faire découvrir des choses, encourager les enfants dans différents domaines.

Et aussi pour leur sécurité affective (on accompagne leurs émotions, nous sommes là pour les moments de blues, de joie, de colère) et aussi assurer le sécurité physique (surveillance, rappeler les règles, soin de bobos).

Pour moi, nous avons un vrai rôle sur ces futurs citoyens, leur apprendre la vie en collectivité. Nous faisons partie de leur vie autant que leurs professeurs, des aer, des atsem. 


Pour toi est ce qu'il est important de bien s'entendre avec le personnel de cantine ?


Pour moi il est important qu'il y ait une bonne entente entre les animateurs.rices et les aer .

Nous passons un grand moment ensemble durant le repas. Nous nous complétons pour que le repas se passe au mieux. Chacun à ses missions mais la bonne entente permet une meilleure communication (ce qui est important avec les changements de dernière minute, ex: enfants en plus, enfants allergique, les sans porc/sans viande, un verre cassé etc).

Même si chacun a ses missions cela n'empêche pas chacun pour s'aider. Si les aer sont un peu en retard. Les aider pour ranger les verres etc. C'est comme ça que je vois mon travail.

On est tous collègues, tous au même niveau avec un poste différent.

Ensuite en dehors de ce temps de repas. Les aer s'occupent du ménage. Ça m'est déjà arrivé d'informer qu'il manque du savon ou du papier. La bonne communication est la clef.

Quand les animateurs.rices ont fait une activité salissante, ça m'est arrivé de demander du matériel de ménage ou de m'excuser pour avoir laissé des traces de peinture.

Je pense qu'il est impossible d'en parler sans en faire toute une histoire. Et quand on s'entend bien. C'est plus facile de dire les choses.

J'ai toujours eu du respect pour le métier d'aer car c'est un métier ''dans l'ombre '' . Car on ne vous voit pas ou peu quand les aer font le ménage, en cuisine et pourtant le bon fonctionnement de l'école et avec les bonnes normes d'hygiène c'est grâce à eux.elles 


Quels conseils tu donnerais pour maintenir ou dynamiser une cohésion d'équipe entre animateurs.trices et agents d'entretien et de restauration ?


Les moments conviviaux comme manger ensemble (ce sont des moments que j'ai adoré car on peut se passer des informations importantes sur le travail plus en détail mais aussi parler d'autres sujets, intégrer les agents de restauration dans un projet d'activité sont des bons moyens d'avoir une cohésion d'équipe.

De plus, je trouve que s'intéresser les uns les autres est important mais cela dépend surtout de la personnalité de chacun.


Pour ma part entretenir une belle relation avec les animateurs est la clef pour un environnement doux pour les bout de choux.


Mes conseils :


  • Dire les choses ouvertement avec de la bienveillance autour d'une table.

  • S'adapter à l'évolution des enfants en accord avec les animateurs ( un plat par table, découpage des viandes, pose du pain sur les tables, aide ou non au débarrassage...)

  • Prendre en compte les tensions suite à l’absentéisme

  • Ne pas hésiter à participer au projet et de co-piloter en accord avec le ou la DABS (top chef, un goûter presque parfait....)



Etre Jury pour un Top Chef ! C'est partager un moment convivial avec les animateurs.trices et les enfants ! (et des bons desserts)



22 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page